Les Essences de Bois

   Bien protéger et entretenir votre escalier

Votre escalier vous est livré poncé, sans teinte ni vernis. Afin de préserver toutes ses qualités et les conditions de garantie de votre escalier en bois, matériau naturel et vivant, il sera important de veiller à son entretien : À réception de votre escalier, il convient de l’installer rapidement dans un environnement tempéré, à l’abri de l’humidité. Un stockage prolongé dans un garage, hangar ou tout local humide et non isolé est de nature à lui occasionner de graves dommages. Après sa mise en place, il est nécessaire de lui appliquer, sans délai, un traitement de protection de surface (vernis/vitrificateur, lasure ou peinture adaptés). Ainsi protégé, votre escalier conservera toutes ses qualités pour les années à venir.
Les 6 essences de bois principales utilisées par Flin

Montage Bois pour Essences 2

Flin propose 6 essences classiques de bois pour répondre à vos goûts et correspondre au mieux à votre intérieur. Sauf exception, elles sont disponibles pour tous nos modèles d’escalier.

Les Essences « Lamellées Collées Aboutées » (LCA)

Le LCA est une technique d’assemblage de sections de bois par collage qui permet une optimisation des ressources forestières et qui confère au bois une stabilité plus importante, en évitant les phénomènes de torsion, ainsi qu’une plus grande solidité. L’essence assemblée en LCA est considérée comme une essence de bois massif.

Deux essences de bois sont proposées en LCA chez Flin : le Hêtre et le Tilleul.

Tillueul LCA  Simplissimo

                   Détail de Tilleul LCA                                         Escalier en Hêtre LCA

Le Hêtre « Multilignes » ou « Multiplis »

Flin propose également du hêtre en « multiplis » ou « multilignes ». Cette essence est réalisée à partir de fines lames de hêtre collées les unes avec les autres.

 

Marche Multiligne  Détail Multilignes

               Marche en Multiplis                                            Détail du Hêtre Multiplis

 

Le Bois, un matériau naturel et vivant

Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un parquet grince ou qu’une charpente craque. Il peut en être de même pour un escalier en bois. En effet, le bois qui constitue nos escaliers est un matériau «vivant». Son environnement direct, les variations de températures et d’humidité de l’air liées aux saisons, parfois même l’écart de température ou d’hygrométrie entre les parties inférieures et supérieures de l’escalier (pièce non chauffée en-dessous) peuvent provoquer de légères variations de dimensions. Ce sont ces « respirations » du bois qui génèrent ces grincements. C’est pourquoi le traitement d’un escalier (fond dur et vernis ou lasure) est tout indiqué dès sa mise en place, afin de stabiliser le bois et limiter au maximum ce phénomène, inhérent à la vie d’un ouvrage en bois.